mardi 20 mai 2014

Le contrat un des fondements juridiques des Amap

Ce qui différencie le mode de distribution des Amap (Association pour le Maintien d’une Agriculture de Proximité), des marchés, des PVC (Points de Vente Collectif) de la distribution classique à la GMS (Grande Moyenne Surface) et autres sigles précisant la spécialisation, c’est le rapport institué entre le consommateur, baptisé Consomm’acteur à souhait, et le producteur, c’est la contractualisation.

Le contrat permet au producteur de :
  • Planifier sa production, (perte, variétés, terrain, météo…)
  • Assurer un juste à temps (suivre les saisons sans les anticiper par des artifices,..)
  • Anticiper ses achats (graines, blé, farine, …)
Le contrat permet au consomm’acteur de :

  • S’assurer d’un produit de qualité (Bio, traitement…)
  • Consommer autrement (lieu de l’échange, participation associative,…)
  • Soutenir une démarche (existence des Amapp inscrite dans une notion de développement qui se veut durable, installation de nouveaux producteurs différenciés par leur démarche,…)
Or, nous constatons pour le fonctionnement de notre Amapp (de Proximité d’où le deuxième « P »), un faible taux de contrat pour les produits (Laitiers, Pain, Pâtes).
A quoi peut-il tenir alors que nous constatons une fois et demie plus d’engagement sur les produits laitiers pour l’Amap de Chablis avec environ deux fois moins d’adhérents ?

  • A notre mode de fonctionnement vis-à-vis de l’achat à rapprocher du mode de vie urbain (choix multiples, intensité du mode de vie,..)
  • Au prix qu’il est plus facile de mettre en concurrence
  • A notre difficulté à expliquer la démarche, l’objet même de l’association
Quoiqu’il en soit les réponses sont multiples. Néanmoins rappelons-nous que les producteurs que nous fédérons sont en attente de nos engagements pour continuer à s’inscrire durablement dans la démarche, alors :
Engagez-vous, engagez-vous qu’ils disaient et vous ferez la différence.

Les Co-Présidents
Les Paniers Bio Auxerrois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire